Chargement...

Microgreffe capillaire à Bordeaux

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien esthétique
Chirurgie du visage / Microgreffe Capillaire

A qui s'adresse la chirurgie de greffes capillaires ?

Hommes et femmes peuvent bénéficier de ce traitement capillaire simple et efficace.
Chez l'homme, dans le cas d'une calvitie débutante avec golfes frontaux et temporaux, à l'apparition d'un éclaircissement du sommet de la tête, ou lorsque cet éclaircissement capillaire est global.
Chez la femme, lorsque une perte de cheveux commence à se faire remarquer, entrainant une diminution de la densité capillaire, en particulier à la racine des cheveux.

La technique de micro greffe capillaire est également efficace pour cacher une cicatrice du visage dans la barbe ou le sourcil avec une qualité de résultat cependant moins forte.

Quel est l'objectif d'une chirurgie esthétique du cheveu par micro greffe ?

D’une manière générale, l’objectif est de diminuer les stigmates du temps particulièrement visibles sur le cuir chevelu. Les cheveux sont le reflet de la santé du corps. Ternes, clairsemés, ils traduisent un vieillissement de l’individu.

Redonner à un homme sa masculinité avec une chevelure sans zones de calvitie. Redonner à une femme son côté jeune et sensuel avec une chevelure dense.

L'intervention est établie en fonction du stade de le perte des cheveux et selon la zone à redensifier :

  • Augmenter la densité de la chevelure de manière globale ou centré sur une zone.
  • Combler les zones dégarnies comme les golfes temporaux-frontaux et le sommet du crâne.
  • Diminuer la visibilité d’une cicatrice dans la barbe ou le sourcil.

Les microgreffes capillaires replantent les cheveux là où ils sont tombés. Cette technique ne freine pas la chute des cheveux restant sur le cuir chevelu qui est l’affaire du traitement médical adjuvant. Ces traitements médicaux adjuvants sont donc essentiels !

  • Finastéride : Réservé à l’homme, comprimé à prendre une fois par jour jusqu’à disparition des signes de chutes de cheveux c’est-à-dire de nombreuses années. Ce traitement empêche les cheveux restants de tomber voir améliore la densité de cheveux restant. Les rarissimes cas de troubles sexuels (baisse de libido) sont souvent réversibles et ne doivent pas vous faire renoncer au traitement. Le mécanisme d’action est l’inhibition de la transformation de la testostérone en dihydrotestostérone, hormone responsable de la chute des cheveux.
  • Minoxidil lotion : Concentration 2% et 5%, elle s’applique 1 à 2 fois par jour chez l’homme et la femme et stoppe la chute des cheveux voir favorise la pousse chez certains patients.
  • Ces traitements ne sont efficaces que s’ils sont pris régulièrement et la chute reprend s’ils sont arrêtés.

En quoi consiste une intervention de micro greffe capillaire ?

  • 1ère consultation d’évaluation de la perte de cheveux et des possibilités de transplantations de cheveux.
  • Informations sur les différentes méthodes de prélèvement des cheveux : FUE ou extraction folliculaire et FUT ou transposition folliculaire. Les 2 méthodes transposent une partie des cheveux de l’arrière du crâne à l’endroit désiré. Il s’agit donc de diminuer légèrement la densité des cheveux en arrière pour mieux la répartir.
    • FUT : méthode de référence. Elle transpose une partie des cheveux de l’arrière du crâne via une cicatrice qui reste invisible pour des cheveux au-delà de 5 mm de longueur. Les cheveux ne sont pas rasés. Elle préserve l’intégrité du bulbe pileux et transpose le plus grand nombre de cheveux parmi toutes les techniques.
    • FUE : méthode de prélèvement via un stylo automatique. Les cheveux en arrière du crâne sont rasés et sont prélevés une partie des bulbes pileux. Présence d’un aspect « mités » du cuir chevelu avec croutes pendant 15 à 21 jours. Les bulbes pileux peuvent être traumatisés par cette technique de prélèvement et moins bien prendre. Le nombre de cheveux transposés est moindre qu’avec la FUT quoiqu’en progression avec l’arrivée de robots préleveurs.
  • La méthode FUT est préférée en 1ère intention car bien plus efficace. Attention, elle est réservée aux chirurgiens plasticiens et ne peut donc être faites par des médecins ou dermatologues. Ceci explique la recrudescence de publicité pour la méthode FUE non réglementée et pouvant être faite en cabinet par n’importe quel médecin. Attention donc aux sirènes de la publicité souvent en défaveur du patient.
  • Prise de photographies pour imager le cas et pré visualiser le résultat attendu avec le patient.
  • Réalisation du devis et remise du dossier d’informations.
  • Jour de la chirurgie :
    • Installation en box d’ambulatoire avec une sortie envisagée quelques heures après le geste.
    • Transfert au bloc opératoire : Le geste est possible en salle de petite chirurgie mais la disponibilité d’un bloc opératoire à la clinique Esthétique est un atout en termes de sécurité et d’asepsie.
    • Réalisation d’une anesthésie locale de la zone de prélèvement et de la zone d’implantation.
    • Prélèvement des cheveux et préparation de ceux-ci :
      • Travail minutieux consistant à obtenir des greffons de 3-5 cheveux et des greffons de 1-2 cheveux qui seront implantés dans des zones différentes.
    • Transplantation des cheveux qui sont répartis à la main dans les zones dégarnies avec un écartement des greffons bien précis.
    • Pansement en bandes pour bien appliquer les greffons qui sera gardé entre 48h et 5 jours selon les cas.
    • Durée du geste entre 1h et 4h selon la quantité de cheveux à transplanter.
    • Sortie quelques heures après la chirurgie accompagné par un proche.

Micro greffes capillaires : suites opératoires

  • Les douleurs ne sont pas fortes et bien soulagées par les antalgiques.
  • Le 1er shampoing est réalisé à la clinique lors de l’ablation du pansement afin de ne pas arracher les greffons. Délai entre le 2ème et 5ème jour.
  • Le front et les sourcils peuvent être le siège d’un œdème qui s’estompe en 7 jours en moyenne.
  • La pousse du cheveu greffé à lieu dès le début en cas de bonne prise puis intervient la chute du cheveu greffé et d’une partie des cheveux sains avoisinants aux alentours du 3ème mois. Pas de panique, cette chute est transitoire et est suivie par la pousse définitive du cheveu.
  • Le résultat est donc à juger entre 4 et 6 mois après le geste.
  • Les soins après le retrait du pansement sont simples : shampoing doux tous les 2 jours et application d’huile d’amande douce en cas de croutes des zones implantées et si croutes gênantes.
  • Les complications sont rarissimes :
    • Elargissement et désunion de la cicatrice de prélèvement prévenue par un respect des consignes post op et un prélèvement raisonnable.
    • Croutes importantes du cuir chevelu qui s’estompent avec le temps et les soins locaux.
  • Les traitements favorisants la prise des greffons peuvent être proposés :
    • Luminothérapie à base de LED : 2 à 3 séances dans le mois après la chirurgie à renouveler dans l’année suivant le geste.
    • PRP (Plasma Riche en Plaquettes) : Traitement de plus en plus proposé par de nombreux centres en France. Attention, ce traitement est interdit à visée esthétique en France depuis un arrêt du conseil d’état le 4 novembre 2015 du fait du manque de recul.

Quels résultats attendre de vos implants capillaires ?

  • Densification des cheveux chez la femme ou chez l’homme.
  • Diminution de l’image du corps vieillissant.
  • Meilleure estime de soi face aux regards des autres.
  • Comblement des golfes temporaux et de la tonsure du haut du crâne chez l’homme.
  • Une séance augmente la densité du cuir chevelu de 20% environ. Le résultat est donc variable selon le niveau de densité de départ.
  • Plusieurs séances sont possibles et souvent nécessaires dans les cas de calvitie bien installée.
  • L’ensemble des greffons ne prend pas malheureusement et il faut faire attention aux techniques qui vendent un nombre de cheveux ! Il est impossible de savoir combien de cheveux vont réellement s’implanter définitivement. Ce que l’on sait est que le gain en une séance est bon à très bon selon les cuirs chevelus qui ne sont pas tous égaux.
  • L’objectif est le transfert en une séance du maximum de cheveux possible afin d’éviter si possible un second temps chirurgical. En moyenne, la technique de référence FUT transpose 3000 à 4500 cheveux en une séance. Il faut savoir que le nombre de cheveux sur le crâne chez l’être humain varie de 100000 à 150000...

Greffe capillaire : prix et prise en charge

  • Cette intervention est du domaine de la chirurgie esthétique et n’est donc pas prise en charge par la sécurité sociale.
  • Les coûts sont souvent assez élevés car c’est une méthode qui consomme du temps et du personnel paramédical pour la bonne préparation des greffons.
  • Comme énoncé plus haut, il est malhonnête et mercantile de vendre une technique au nombre de cheveux transposés.
  • Les tarifs en FUT varient de 3750€ à 4960€ TTC pour une séance.
  • Les tarifs en FUE, technique plus longue, varient de 4240€ à 5980€ TTC pour une séance.

Questions fréquentes sur les implants de cheveux

Comment choisir la technique de prélèvement ?
  • La transposition est la technique de référence et l’argument de la visibilité de la cicatrice est faux. Il faut bien sûr ne pas vouloir se raser les cheveux à distance ce qui est rare pour un patient voulant des greffes capillaires...
  • La FUE est plus traumatique sur les bulbes des cheveux. Elle transpose moins de cheveux. Il faut la réserver aux 2ème ou 3ème séance ou au cas de calvitie très faible et débutante.
Est-ce définitif ?
Oui les cheveux implantés et qui ont « pris » ne tomberont jamais car ils sont dépourvus de récepteurs hormonaux à la testostérone.
Le traitement médical est-il utile ?
Oui il est primordial ! Celui-ci sert à garder les cheveux non tombés. La microgreffe repeuple les zones dégarnies. En l’absence de traitement médical, vous allez vous retrouver avec seulement les greffes sur le crâne ce qui est très inesthétique.
Les traitements adjuvants sont-ils nécessaires ?
  • Oui nous le pensons mais sans preuves scientifiques à l’heure actuelles.
  • La LED favorise la bonne prise des greffons.
Combien de temps est-on handicapé socialement ?
Les croutes au niveau des zones implantées peuvent persister 10 à 15 jours et se voir. Mais cela reste discret. La FUT ne donne pas de trace derrière contrairement à la FUE qui est handicapante 1 mois en moyenne.

Articles traitant de la micro greffe capillaire sur notre blog

Homme trentenaire regardant sa calvitie naissante dans un miroir
Chute des cheveux : causes et solutions

Dr Romain Lavocat | 23 Octobre
L’alopécie est définie par une chute temporaire des cheveux sur une surface plus ou moins grande et pouvant aboutir au stade de calvitie sur une zone plus ou moins grande du cuir chevelu...
Lire la suite
Homme dans la quarantaine se passant une main dans les cheveux
Implants capillaires FUE et FUT, les avantages de la micro-greffe de cheveux
Dr Romain Lavocat | 26 Janvier
Les techniques de chirurgie de la calvitie ont beaucoup évolué et donnent aujourd’hui des résultats très satisfaisants, bien plus naturels qu’ils ne l’étaient autrefois...
Lire la suite

Page publiée le 26 septembre 2016 - Dernières modifications le 10 mars 2018

La micro-greffe capillaire robotisée

Le domaine de la microgreffe capillaire a beaucoup évolué. La technique FUT est restée très longtemps la référence en termes de qualité de greffons mais avec une cicatrice de grande taille. La FUE manuelle n’a jamais rivalisée avec cette technique. Aujourd’hui, la FUE robotisée nommée ARTAS révolutionne le secteur. C’est pourquoi je travaille en collaboration avec « La Confidentielle – Maison d’Esthétique », seul centre équipé sur Bordeaux et sa région, afin de proposer cette technique offrant à ce jour les résultats les plus naturels et la convalescence la plus courte.