Chargement...

Reconstruction mammaire après cancer du sein

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien plastique à Bordeaux
Chirurgie plastique / Reconstruction du sein

Quels sont les principes de cette chirurgie ?

L'objectif est de reconstruire le volume mammaire amputé par le cancer.
Il faut apporter un volume pour recréer le sein et parfois de la peau lorsque celle-ci est trop abimée par les traitements du cancer.
La clé est de ne pas détruire une zone donneuse et créer des cicatrices disgracieuses ailleurs au prix de la reconstruction.
Une reconstruction du sein nécessite un an de traitement avec 2 à 4 interventions en moyenne.

Quelles sont les méthodes disponibles ?

L'injection de graisse avec ou sans l'adjonction du système BRAVA®
L'utilisation du muscle du dos seul ou avec la peau le surplombant.
La pose de prothèse mammaire temporaire et/ou définitive.
L'utilisation du tissu graisseux et cutané du ventre, le DIEP, qui est une intervention lourde réalisée en Centre hospitalier.

Comment se déroule l'injection de graisse ?

​ L'injection de graisse a révolutionné la reconstruction mammaire depuis quelques années et certaines équipes dans le monde ne font plus que ça.
Elle n'entrave aucune autre intervention en cas d'échec, ne donne aucune autre cicatrice et affine la silhouette en bénéfice secondaire.
Au minimum, 3 à 4 interventions courtes en ambulatoire et sous anesthésie générale sont nécessaires avec une convalescence réduite à quelques jours.
La méthode BRAVA® peut être associée pour augmenter la prise de graisse.
C'est une cloche externe qui se porte 10 à 12h/ jour (la nuit), 3 semaines durant avant la chirurgie pour créer le lit de la greffe de graisse.
La lipoaspiration prélève la graisse qui est réinjectée après purification.
Les séquelles de la radiothérapie locale peuvent rendre la méthode non viable.

Comment se déroule l'utilisation du muscle du dos ?

Le muscle grand dorsal est utilisé seul ou avec la peau le surplombant.
La cicatrice s'arrête sous l'aisselle ou va dans le dos si l'apport de peau est nécessaire.
L'opération est plus lourde mais utile si la peau du thorax est adhérente, de mauvaise qualité, trop fine.
Elle est la 1ère étape avant la mise en place d'une prothèse ou l'injection de graisse.
L'hospitalisation initiale est de 4 à 6 jours en moyenne et la convalescence de 15 à 21 jours.

Quelle est la bonne indication dans votre cas ?

La décision opératoire est multifactorielle et doit être prise par vous après une information complète par le chirurgien.
La qualité de la zone de mastectomie est essentielle dans le choix.
Le 2ème critère est l'appréciation de votre sein controlatéral.
L'examen clinique et la consultation vous apporteront une réponse concrète et précise.

Besoin de plus d'informations ?

Le Dr Lavocat est à votre écoute

N'hésitez pas à poser vos questions au Dr Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.