Chargement...

Réparation des cicatrices disgracieuses

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien plastique à Bordeaux
Chirurgie plastique / Cicatrices disgracieuses

A qui s’adresse la chirurgie d’une cicatrice ?

  • Toutes personnes présentant une cicatrice disgracieuse suite à un traumatisme ou une chirurgie.
  • Ces cicatrices faisant l’objet d’une demande de correction auprès du chirurgien esthétique sont souvent situées sur le visage.
  • Chez un homme ou une femme présentant des séquelles d’acné qui sont de véritables cicatrices.
  • Chez un homme ou une femme présentant une cicatrice en zone pileuse, barbe ou sourcils, où cette zone peut être diminuée ou masquée.
  • L’évaluation chirurgicale se fait au minimum 12 mois après l’apparition de la cicatrice car avant ce délai, l’évolution naturelle peut être plus bénéfique que la chirurgie.
  • L’indication à une reprise chirurgicale n’est pas systématique et l’évaluation par le chirurgien plasticien est essentielle.

Quel est l’objectif ?

  • Une cicatrice ne disparait jamais. La chirurgie cherche à l’atténuer par divers procédés.
  • Les objectifs sont multiples :
    • Affiner une cicatrice élargie.
    • Diminuer la boursouflure et la rougeur.
    • Egaliser les bords d’une cicatrice décalée.
    • Diminuer l’aspect en « barreau d’échelle » d’une ancienne suture.
  • Les cicatrices dans les zones pileuses sont différentes :
    • Elles peuvent être réduites afin d’affronter les poils de part et d’autre
    • Elles peuvent être greffées par des poils en leur centre.
    • Elles peuvent être tatouée.

Quel est le déroulement de l’opération ?

  • Cela va dépendre de la technique utilisée.
  • Le cas le plus fréquent concerne la reprise chirurgicale d’une cicatrice :
    • Le geste se réalise en externe sans hospitalisation.
    • Le patient est installé dans une salle de chirurgie fine.
    • L’anesthésie est locale pure.
    • Le geste consiste à retirer la cicatrice puis à refermer la plaie de manière propre et précise afin que la nouvelle cicatrice soit plus discrète.
    • Des fils souvent non résorbables sont utilisés afin de ne pas ajouter un facteur inflammatoire à la nouvelle cicatrisation.
    • Le pansement est simple souvent à base de vaseline, très bon cicatrisant naturel.
    • La durée de l’acte est de 15 à 45 minutes selon les cas.
    • Le seul moment douloureux mais suppportable est l’injection du produit d’anesthésie. Cette sensation douloureuse dure moins de 1 minute.
  • La dermabrasion est surtout utilisée pour diminuer les cicatrices d’acné et pour affiner le grain de peau. Cette méthode peut parfois diminuer l’épaisseur d’une cicatrice.
  • La greffe de cheveux au niveau d’une cicatrice coupant une zone avec poils : cette technique est aléatoire car la cicatrice n’est pas un bon terrain pour la bonne prise du greffon pileux. Parfois, elle peut être tentée en l’absence d’autres solutions.

Quelles sont les suites de cette chirurgie ?

  • Cela va dépendre de la technique utilisée.
  • Cas le plus fréquent concerne la reprise chirurgicale d’une cicatrice :
    • Les douleurs sont absentes ou très faibles traitées par du paracétamol seul.
    • Les soins de cicatrices sont souvent effectués par le patient et consiste au nettoyage quotidien à l’eau et au savon doux de la zone puis antiseptiques et pansement gras à base de vaseline.
    • L’éviction sociale est courte et présente uniquement pour une cicatrice du visage selon le métier exercé.
    • Les activités sportives sont évitées pendant 7 à 21 jours selon le type de cicatrice et la zone opérée.
    • Les fils de suture sont laissés en place entre 6 et 15 jours selon la zone puis retirés par une infirmière à domicile.
    • Le contrôle auprès du chirurgien s’effectue à 1 mois afin d’évaluer le type de cicatrisation et les soins appropriés.
    • Les complications de ce type de geste sont exceptionnelles et minimes : désunion de la cicatrice nécessitant de nouveau points de suture, infection locale, cicatrice hypertrophique.

Quels sont les résultats attendus ?

  • La cicatrisation demeure un long processus. La patience est de mise et l’amélioration attendue de la cicatrice doit être évaluée après 12 mois en moyenne.
  • Les améliorations recherchées sont nombreuses :
    • Affinement de la cicatrice.
    • Affrontement précis des berges de la cicatrice qui n’est plus en relief.
    • Lissage de la peau.
  • Une cicatrice peut s’estomper jusqu’à blanchir complètement mais cela dépend du type de cicatrisation.
  • Chaque patient cicatrise différemment et l’on ne peut pas prévoir avec exactitude le résultat. En revanche, une bonne technique chirurgicale de suture permet d’obtenir les bonnes conditions de cicatrisation.
  • L’essentiel est de savoir sélectionner les bonnes cicatrices à reprendre car toutes ne peuvent pas bénéficier d’une amélioration voir même s’aggraver avec la reprise.

Quels sont les tarifs et prise en charge sécurité sociale ?

  • La sécurité sociale prend en charge la reprise chirurgicale d’une lésion cicatricielle apparue à la suite d’un traumatisme, d’un acte thérapeutique ou avec tatouage de la peau.
  • La sécurité sociale précise bien que les actes à visée esthétique ne peuvent être remboursés.
  • L’évaluation par votre chirurgien est donc indispensable.
  • Selon le caractère esthétique ou réparatrice, les tarifs varient de 250€ à 850€ TTC l’acte.
  • En cas de prise en charge par la sécurité sociale, votre mutuelle peut rembourser une partie des honoraires chirurgicaux.

Questions fréquentes sur la chirurgie réparatrice des cicatrices

Est-ce que ma cicatrice peut disparaitre ?
Non, une cicatrice est définitive. Elle peut être améliorée et s’estomper très fortement mais persistera toujours.
Combien de temps dois-je attendre avant de faire reprendre ma cicatrice ?
Il faut attendre 1 an au minimum avant toute reprise car le processus cicatriciel n’est pas terminé avant ce terme.
Est-ce que le laser est efficace ?
Le laser crée une brulure des tissus cicatriciels mais ne fera pas disparaitre votre cicatrice. Elle peut être moins foncée, plus contractée mais le résultat ne peut être garantit.

Complément d'information sur la chirurgie réparatrice des cicatrices

Téléchargez gratuitement la fiche SOFCPRE au format PDF ou rentrez en contact directement avec le cabinet du Dr Romain Lavocat pour toute demande d'information supplementaire ou prise de rendez-vous.