Chargement...

Réparation de cicatrices d'acné

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien esthétique à Bordeaux
Chirurgie du visage / Cicatrices d'acné

Les cicatrices d’acné sévères sont une excellente indication à la dermabrasion chirurgicale qui consiste à « poncer » les couches superficielles de la peau là où sont situées les traces disgracieuses. Elle peut être utilisée sur l’ensemble des sous unités esthétiques du visage et va avoir un effet lissant. Cette page vous en présent les principes.

A qui s'adresse la chirurgie des cicatrices d'acné ?

Les patientes et patients consultent pour des traces d’une acné ancienne à l’adolescence et doivent ne plus avoir d’acné évolutive inflammatoire qui nécessite en premier lieux un traitement médical auprès d’un dermatologue.

Les lésions sont de plusieurs types :

  • Cicatrices atrophiques en « pics à glace », formant des creux sur la peau. Les prévenir est essentiel en évitant la manipulation des boutons d’acnés mais cela est très difficile en pratique à faire respecter.
  • Cicatrices hypertrophiques provoquant au contraire des bosses liées aux tissus cicatriciels ayant réparés la peau après les lésions d’acné.

Il existe parfois des taches foncées suite à une pigmentation de la peau avec l’inflammation locale formée au contact des lésions d’acné. Ces taches ne sont pas ou peu traitées par la dermabrasion.

La dermabrasion chirurgicale s’adresse à la fois aux hommes et aux femmes et ce à tout âge, à partir du moment où l’acné n’est plus évolutive. Il faut respecter l’adage de proposer ce traitement aux personnes ayant la peau claire ou au maximum un phototype 3. Les peaux brunes et noires entrainent un risque trop grand de taches claires et sont exclues des indications.

Quels sont les objectifs de la dermabrasion  ?

Le but va être de lisser la peau afin d’atténuer fortement les creux et les bosses laissés par les épisodes d’acnés. Le geste génère une peau neuve à la manière de la mue du serpent. Indirectement, l’objectif est d’améliorer la confiance et l’estime de soi souvent altérée par ces traces que l’on imagine être le centre de l’attention des autres.

Les cicatrices les plus profondes ne sont pas totalement atténuées et aucune technique n’y parvient. Elles sont cependant fortement améliorées par la dermabrasion qui représente la meilleure thérapeutique contre les cicatrices d’acné devant les lasers et peeling, moins efficaces.

L’autre objectif va être de traiter par zones appelées « sous unités esthétiques » du visage. On ne peut pas traiter un groupe de cicatrices isolées sous peine de faire apparaitre des zones de coloration de peau différente. On appel ce phénomène une « dyschromie » car la dermabrasion peut provoquer un excès de coloration ou au contraire une pâleur localisée. On traite donc la joue en entier ou le menton dans son ensemble par exemple.

Laser, peeling et dermabrasion sont des procédés qui ont le même objectif : enlever une couche superficielle de peau. La cicatrisation qui s’en suit lisse les traits et donc les cicatrices. L’avantage de la dermabrasion est le contrôle par le chirurgien de la profondeur de l’effet.
Le peeling est un procédé chimique et la profondeur de la brûlure est fonction d’une concentration de produit mais aussi d’une réaction de la peau qui n’est jamais connue à 100%.
Idem dans une moindre mesure pour le laser dont la puissance est réglée par machine mais sans contrôle peropératoire aussi précis que la main du chirurgien.

Déroulement de l'intervention ?

Les cicatrices les plus profondes nécessitent un relèvement préalable réalisé sous anesthésie locale au centre chirurgical. Ce geste va amener à la peau le fond des cicatrices dites en « pic à glace » pour permettre une efficacité de la dermabrasion. On met également ne place un traitement par Zelitrex pour prévenir une poussée d’Herpès qui pourrait être déclenchée par la dermabrasion.

Elle est réalisée 15 jours après en moyenne en clinique sous courte anesthésie générale ou sous sédation (sorte de demi-sommeil) complétée d’une anesthésie locale. L’hospitalisation est ambulatoire sans nuit sur place. Le geste est représenté par le passage d’une fraise diamantée sur la surface de la peau qui va éliminer les couches de l’épiderme jusqu’à la surface du derme qui comporte moins de traces de cicatrices. La dermabrasion brûle par effet mécanique la peau qui est porteuse des traces d’acné ou de cicatrices. La brûlure, pour qu’elle cicatrise, ne doit pas être trop profonde d’où l’atténuation et non la disparition des lésions qui vont souvent loin dans la profondeur de la peau.

Le geste s’arrêt lorsque l’on met à nu le derme dit « papillaire » : ceci se voit par un fin piqueté hémorragique à la surface de la peau. Ces gouttelettes de sang signifient que l’on a atteint la couche la plus profonde du derme permettant la cicatrisation. Aller plus profond provoquerait l’apparition de nouvelle cicatrice liée à la dermabrasion.

La peau est ensuite laissée en cicatrisation dirigée comme une brûlure superficielle avec application de pommade grasse.
Les douleurs sont modérées et calmées dans la majorité des cas par du paracétamol.

Suites opératoires ?

La peau va suinter pendant 10 à 15 jours et nécessite des soins précis et répétés pour éviter au maximum la formation de croutes.
L’application de vaseline est la pierre angulaire du traitement et ce en couche épaisse, plusieurs fois par jour.

L’éviction sociale est donc de 10 jours en moyenne au minimum. Les activités professionnelles sont stoppées 15 jours et le sport 1 mois.
Les soins simples quotidiens par lavage du visage à l’eau et au savon 2 fois/jour et application de vaseline comme décrit ci-dessus. Les contrôles à 7 jours, 15 jours puis 1 mois sont organisé pour vérifier la bonne cicatrisation et prescrire les pommades cicatrisantes en relais.
La protection solaire par écran total va durer en moyenne 6 mois et l’effet est optimal à 3 mois en moyenne mais pensez qu’une cicatrisation prend en moyenne 1 année et qu’il faut parfois être plus patient.
Les complications sont réduites, de rares cas de dyschromies : taches plus claires (hypochromies) ou plus sombres (hyperchromies) dans la zone traitée qui peuvent être maquillées.

Chirurgie de l'acné : tarifs et prise en charge

Ces traitements peuvent être pris en charge partiellement par l’assurance maladie en cas de séquelles d’acné importantes après accord de la sécurité sociale.
Les honoraires s’échelonnent entre 1260€ à 1850€ selon le nombre de zones à traiter.
Le coût varie grandement selon l’étendue de la zone à traiter et est difficile à donner avant une consultation.

Les cas de dermabrasion esthétique plus modéré comprennent en plus les frais de clinique et suppléments d’honoraires pour se situer entre 2240€ à 3560€.

Questions fréquentes sur la chirurgie des cicatrices d'acné

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat lors de ses consultations pour chirurgie des cicatices d'acné au sein de l'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.

Puis-je faire plusieurs séances de dermabrasion ?
Oui cela est possible mais il faut bien laisser le temps à la peau de cicatriser c’est-à-dire entre 12 et 18 mois.
Les taches solaires sont-elles une contre-indication ?
Oui souvent car cela veut dire que votre peau réagit mal au soleil et cela sera le même problème avec la dermabrasion.
Peut-on associer dermabrasion et lifting du visage ?
Oui pour une petite zone type lèvres mais pas en même temps pour le visage entier. L’oedème post-opératoire risque d’être trop fort. Un délai de 3 mois est raisonnable.
Quel est la différence avec le laser et les peelings ?
Le laser agit par points et non de manière diffuse car le faisceau laser à un diamètre limité. Le peeling va moins en profondeur et même s’il agit de façon diffuse comme la dermabrasion, sera moins efficace. A réserver aux cas très modérés.

Page rédigée par le Docteur Romain Lavocat - Dernières modifications le 07 avril 2020

Complément d'information sur les cicatrices d'acné

Téléchargez gratuitement la fiche SOFCPRE au format PDF ou rentrez en contact directement avec le cabinet du Dr Romain Lavocat pour toute demande d'information supplementaire ou prise de rendez-vous.