Chargement...

Génioplastie ou opération du menton

Chirurgie du visage / Génioplastie

Les techniques de génioplasties sont extrêmement nombreuses et l’objectif de cet article va être de décrire ce que je peux proposer en tant que chirurgien plasticien tout en gardant en mémoire que ma philosophie est de toujours traiter la cause et de s’empêcher d’en faire trop. Je ne décrirais donc volontairement pas les techniques ou une fracture de la machoire est utilisée pour avancer le menton.

À qui s'adresse la génioplastie ?

La génioplastie est littéralement la plastie du menton. Elle est le centre des plaintes du patient chez qui les défauts suivants sont retrouvés :

  • Menton fuyant
  • Double menton
  • Profil disgracieux avec un nez trop proéminent et un petit menton
  • Basjoues marquées de part et d’autre du menton

L’âge des patients est donc très variable et les méthodes de génioplastie également selon l’intensité du trouble anatomique.
La génioplastie décrite ici ne traite pas les problèmes d’articulé dentaire chez les jeunes patients. Ceux-ci doivent être conjointement pris en charge par l’orthodentiste et le chirurgien maxillo-facial pour une chirurgie de la mâchoire le cas échéant.

Quel est l’objectif de la génioplastie ?

L’objectif est d’avancer le menton qui parait trop en retrait. Ce geste va avoir pour effet d’améliorer le profil en harmonisant les courbes avec le nez, d’améliorer un double menton si une participation cutanée est retrouvée, d’améliorer les basjoues en déplissant la peau à leur pourtour.
Parfois, il n’est pas nécessaire de réaliser un traitement du menton en lui-même et une rhinoplastie va totalement modifier les défauts de profil et rendre la génioplastie obsolète.

Cet objectif d’avancer du menton est réalisable soit via une chirurgie qui dans le cadre de la chirurgie esthétique se limitera à la pose d’un implant mentonnier en silicone soit via une injection d’acide hyaluronique qui a rendu la pose d’implants beaucoup moins fréquente.

Comment se déroule l’intervention chirurgicale ?

La description des injections d’acide hayluronique se fera dans la section « médecine esthétique » du site. Elle utilise les « MD codes » décrits par le chirurgien Brésilien Mauricio de Maio en collaboration avec les produits Allergan®.
La génioplastie d’avancée par pose d’un implant mentonnier se réalise au bloc opératoire sous anesthésie générale. Elle est rarement indiquée seule dans un objectif d’harmonisation du résultat sur un visage. En effet, il ne s’agit que rarement d’un recul du menton isolé et le cou relâché peut être traité par un lifting associé ou le profil trop marqué dans le 1/3 supérieur du visage traité par une rhinoplastie. On parle alors de « profiloplastie ».
La pose de l’implant est réalisée par une incision dans la bouche, devant les dents du bas, en regard de la gencive. Elle ouvre la voie à la création d’une poche sur mesure de 4 cm de largeur environ permettant le placement de l’implant en silicone à cheval sur l’os de la mâchoire. L’avancée est de 10 à 15 mm environ.
Les fils de suture sont résorbables et disparaissent en 15 à 21 jours.
La sortie le soir de l’intervention est la règle.

Schema illustrant la pose d'implant dans le menton
Implant de menton dans le cadre d'une génioplastie - © L'Écrin Bordeaux

Quelles sont les suites opératoires ?

Les douleurs sont modérées et tout à fait soulagées par les prescriptions fournies.
Les soins locaux extrêmement simples avec la réalisation de bains de bouche 3 fois par jour pendant 5 jours.

Il est extrêmement important de prêter attention au type de repas pendant 7 à 10 jours pour ne pas risquer une désunion de la cicatrice avec risque de perte de l’implant suite à son exposition. Ce risque est tout à fait contrôlable avec une alimentation normale à mixée.
Le résultat est obtenu très rapidement et la gêne locale ressentie quelques semaines avant de disparaitre. L’implant en lui-même n’est pas visible car la peau du menton épaisse et peu mobile.

Les suites à long terme sont très bonnes mais il faut savoir qu’un implant peut se déplacer ou s’infecter à la faveur d’un problème dentaire ou un traumatisme pouvant entrainer la nécessité de déposer l’implant sans repose initiale le temps de laisser cicatriser les tissus. Ce type de complications entrainent souvent un traitement secondaire par injectables plus qu’une nouvelle pose d’implant mentonnier.

Génioplastie : résultat et évolution ?

Le profil est modifié et le visage adouci grâce à l’avancée du menton trop en arrière.
Le résultat est définitif.
L’implant peut se mobiliser à la faveur d’un traumatisme et se sentir sous la peau dans de rares cas.
Tout souci avec l’implant peut être résolu par sa dépose simple et sa repose après cicatrisation des tissus.

Questions fréquentes

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat lors de ses consultations pour génioplastie au sein de l'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.

Pourquoi ne pas proposer une avancée du menton par des gestes sur l’os de la machoire ?
Cette intervention est réservée aux chirurgiens formés à la chirurgie maxillo-faciale ce que je ne suis pas. C’est une zone ou d’importants nerfs sensitifs cheminent et la parfaite connaissance de cette technique est requise d’où la spécialisation nécessaire.
L’implant est-il encore utile depuis l’avènement des nouveaux acides hyaluronique Allergan VOLUX® ?
De moins en moins effectivement ! Ces molécules ont une tolérance de plus en plus forte et durent 18 mois en moyenne. L’effet peut même se potentialiser avec les injections suivantes rendant la dose nécessaire moindre. L’implant reste indiqué dans les profiloplasties ou menton très peu développé.
Quel est le taux de complications décrites avec l’implant ?
Il est faible de l’ordre de 1,5 à 3 % selon les séries. Mais il faut toujours avoir à l’esprit qu’un implant peut entrainer des troubles. A contrario, en cas de soucis locaux, son retrait règle définitivement les problèmes et n’est pas un geste compliqué.

Téléchargez la fiche SOFCPRE

Page rédigée par le Docteur Romain Lavocat - Mise à jour le 26 avril 2020

Besoin de plus d'informations ?

Le Dr Lavocat est à votre écoute

N'hésitez pas à poser vos questions au Dr Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.