Chargement...

Lifting cervico-facial à Bordeaux

Docteur Romain Lavocat
Chirurgie du visage / Lifting du visage

Quand avoir recours à un lifting du visage ?

Le vieillissement du visage est celui qui se voit le plus à travers le regard des autres. Il est inégal selon les individus bien sûr et cette caractéristique est génétique si bien que l’on ne sait pas le prévenir ou l’empêcher.

En revanche, les progrès spectaculaires de la chirurgie esthétique permettent de mieux accepter ce vieillissement en en traitant les conséquences. La médecine esthétique tente de retarder l’apparition des signes de vieillissement et est un parfait complément aux liftings là où le bistouri ne doit pas aller, trop invasif.

Plusieurs signes annoncent la possibilité du recours au fameux lifting du visage qui fait peur, à tort, nous le verrons :

  • Relâchement du cou avec apparitions de « cordes » verticales.
  • Apparition des basjoues, ces petites zones situées sous le coin de la bouche qui va casser l’ovale du visage.
  • Autour des basjoues, des plis se marquent, la « ride d’amertume » fait son apparition, et le sillon « naso-génien » vient séparer la joue de la zone autour de la bouche. Plus les tissus tombent, s’affaissent et plus les plis se marquent et dérangent.
  • Les rides des joues se creusent.
  • Les pommettes s’affaissent et tombent vers les basjoues.

De manière globale, un homme ou une femme, à partir de 45 ans et sans limite d’âge, consulte car il ou elle se trouve la mine fatiguée, l’aspect triste, les plis de peau le ou la gêne et la manœuvre de retendre les tissus tombant vers l’arrière le satisfait ! On dit au patient de se regarder dans un miroir en position allongée, c’est ça l’effet du lifting.

Maintenant, il faut franchir le cap de la consultation auprès d’un spécialiste. Celle-ci sera toujours dans un 1er temps informative ! Elle est utile car elle permet de faire un bilan adapté et personnalisé. Il est moderne et novateur d’apporter une double approche médicale et chirurgicale dans l’évaluation du vieillissement : un médecin esthétique apporte son expertise des thérapeutiques basées sur le comblement des creux, traitement des rides superficielles, etc. Le chirurgien esthétique apporte sa vision de traitement de l’excès de peau que la médecine esthétique ne pourra pas traiter ! Ces deux visions que l’on oppose depuis de nombreuses années sont complémentaires et les deux spécialistes doivent travailler main dans la main.

Quel est l’objectif du lifting cervico-facial ?

L’objectif du lifting du visage : l’effet bonne mine permanent et l’aspect reposé du visage.

L’entourage des patients, connaissances et amis sont toujours très surpris du résultat naturel de cette chirurgie qui est l’opposé de l’image que la presse en a véhiculé pendant des années. A sa décharge, les techniques d’injection de graisse propulsées sur le devant de la scène il y a 15 ans ont été trop utilisées à tort donnant des visages bouffis sensibles aux variations de poids, à la baisse comme à la hausse malheureusement...
De plus, certains chirurgiens tirent sur le muscle et non sur la peau ce qui différencie deux écoles bien distinctes.
Le muscle en question est une enveloppe qui relie tous les muscles de la face et permet à chaque visage de s’exprimer, d’avoir sa propre singularité. Il est à mon sens délétère de toucher à cette structure afin de préserver ce que la nature à donner de plus beau à un visage : son expressivité !

Donc, un effet naturel est un visage non injecté de graisse, avec un excès de peau lissé vers l’arrière (ce que fait le ou la patiente avant sa consultation pour rappel...) et une cicatrice cachée dans les plis du tour de l’oreille.

Attention, certains objectifs ne sont pas atteints par le lifting seul, il s’agit des améliorations des zones suivantes :

  • Les paupières tombantes : une cicatrice est réalisée à la paupière supérieure, dans le pli pour ouvrir le regard par retrait de la peau tombant progressivement par-dessus les cils. Pour la paupière du bas, nous retirons les poches c’est-à-dire le bombé sous la paupière. Pas de cicatrice visible, elles sont accessibles par l’intérieure de la paupière. Pour plus d’informations, suivez le lien vers cette page dédiée à la blépharoplastie.
  • Les ridules autour des lèvres : elles sont traitées par la dermabrasion qui les lisse. Attention, procédé réservé aux peaux claires pour éviter l’effet trop visible de blanchiment de la peau. Les rides trop profondes ne sont que partiellement traitées.
  • Les sillons naso-géniens : Creux entre la narine et le coin de la bouche. Ils sont améliorés par le lifting mais le comblement par acide hyaluronique reste indiqué après la chirurgie pour les sillons très marqués que le ou la patiente veut réellement estomper.

Un autre objectif de la chirurgie du lifting de nos jours est le retour rapide aux activités sociales et professionnelles.
Les techniques se sont épurées et à l’heure actuelle, l’expérience transmise par nos pères et maitres nous a appris à ne faire qu’un geste au lieu de 3 pour traiter une partie du visage. Ainsi, la chirurgie dure moins longtemps, l’œdème est bien moindre et le retour à une vie sociale peut se faire dès la 1ère semaine.
Seule la chirurgie des paupières et ses « yeux au beurre noir » caractéristiques n’a pas trouvé de remèdes miracles. Ceux-ci persistent 10 à 15 jours et peuvent être maquillés dès la fin du 5ème jour. Il en est de même avec la chirurgie des ridules des lèvres qui bloque socialement jusqu’à atténuation des rougeurs et maquillage possible.

Quelles sont les étapes jusqu'à l'intervention ?

La 1ère étape est la consultation chirurgicale qui va déterminer le plan de soins. Il peut être constitué des actes suivants :

  • Lifting jugo-cervical seul.
  • Lifting temporal et/ou frontal (rare).
  • Blépharoplastie associée supérieure et/ou inférieure.
  • Dermabrasion des lèvres supérieures et/ou inférieures.

Cette consultation est bien sûr l’occasion d’une explication approfondie du déroulement de la chirurgie et de ses suites, risques, etc. afin que votre choix soit éclairé.

Le lifting facial peut se faire sous anesthésie locale pure s’il est réalisé seul et que le ou la patiente est en accord avec ce mode d’anesthésie. Les techniques ont évolué et leur moindre invasivité permette de proposer ce type d’anesthésie sans problèmes. L’anesthésie locale est douloureuse lors de l’injection du produit qui dure cependant très peu de temps, 5 à 10 minutes. Sachez toujours que le chirurgien qui réalise l’anesthésie s’adaptera à votre réaction et procédera à une anesthésie en douceur afin de diminuer au maximum la sensation d’inconfort. Enfin, une prémédication est donnée au patient afin de lui permettre d’arriver détendu en salle d’opération.

La 2ème étape est la consultation auprès de l’anesthésiste si le choix ne s’est pas porté sur l’anesthésie locale. Il vous proposera alors majoritairement une anesthésie générale. En effet, les patients non éligibles à l’anesthésie locale n’ont pas envie d’entendre ou de voir l’acte de chirurgie et préfère dormir complètement. La sédation intraveineuse proposée parfois est délicate car le patient peut s’agiter de manière paradoxale s’il est trop sédaté ce qui est incompatible avec le geste chirurgical.

Quelques étapes supplémentaires avant l'opération en fonction du patient :

  • Arrêt du tabac impératif 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie.
  • Un bilan biologique est à réaliser le mois précédent votre chirurgie et les résultats sont transmis à l’anesthésiste ou au chirurgien en cas d’anesthésie locale.
  • Une consultation auprès d’un cardiologue est demandée en cas d’anesthésie générale après l’âge de 50 ans. L’endormissement est vécu comme une course de fond pour le cœur et la vérification de son bon fonctionnement est obligatoire.
  • Une préparation de la peau par application de crèmes à base d’acide glycolique, de vitamine A acide ou au rétinol prépare l’épiderme et améliorera l’effet du lifting qui agit peu sur cette composante très superficielle de la peau. Encore une fois, ceci montre l’importance de la coordination avec un médecin esthétique qui vous guidera dans le choix des produits à appliquer et pourra vous proposer un peeling superficiel 15 jours avant la chirurgie puis 1 mois après afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Déroulement de l'intervention de lifting cervico-facial

Hospitalisation le matin de la chirurgie : Celle-ci dure la journée avec une sortie possible le soir selon certaines conditions à évaluer en consultation ou passage d’une nuit dans une chambre particulière avant un départ le lendemain matin et le contrôle du chirurgien.

Déroulement de la chirurgie :

  • Installation en salle d’opération en position allongée sur le dos.
  • Anesthésie générale ou locale selon les cas et installation de champs opératoires stériles.
  • 1er geste : lipoaspiration de la zone relâchée du cou. Celle-ci créer un décollement sous la peau sans avoir besoin de faire une longue incision et aspire en même temps le petit excès graisseux responsable souvent du double menton.
  • 2ème geste : Incision cachée autour de l’oreille et dans les cheveux devant et derrière. Le décollement des tissus relâchés se fera dans un plan superficiel pour éviter toutes lésions des structures nobles profondes. La peau est redrapée et mise en bonne position sans tension excessive. La quantité de peau retirée varie de 2 à 5 cm dans les cas majeurs.
  • Gestes associés : chirurgie des paupières tombantes, chirurgie des poches sous les yeux, dermabrasion des ridules de lèvres.
  • Fermeture des incisions par des fils non résorbables qui ne donnent pas d’inflammation des cicatrices contrairement aux fils résorbables.

Pose d'un pansement englobant le visage à la manière d’un casque que vous garderez 24h. Des compresses froides sont positionnées sur les yeux et régulièrement renouvelées en cas de chirurgie des paupières afin de diminuer le gonflement et les bleus.

Contrôle à 24h de la chirurgie par le Dr Lavocat qui procède à l’ablation du pansement. Vous partez ainsi de la clinique sans pansement en cas d’hospitalisation d’une nuit.

Besoin de plus d'informations concernant le lifting du visage ?

Le Dr Lavocat est à votre écoute

N'hésitez pas à poser vos questions au Dr Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.

Suites opératoires : réactions, arrêt de travail, complication...

La règle pour toute chirurgie est de pouvoir joindre son chirurgien sans avoir à passer par divers standards. C’est pourquoi tout patient opéré dispose dès sa sortie de mon téléphone portable afin que l’on puisse échanger sms, appels et mails facilement.

Dés la période de J1 post-opératoire les soins locaux sont très simples :

  • Nettoyage quotidien des cicatrices sous la douche avec un savon doux prescrit. Shampoing autorisé dès le lendemain à base d’un produit doux également.
  • Passage d’un antiseptique avec une compresse après la douche sur les cicatrices.
  • Application d’une fine couche de vaseline sur les cicatrices jusqu’au retrait des points.

La vie sociale est tout à fait possible dès le 2ème jour. Les marques sont très discrètes et les bleus très rares. Le visage n’est plus gonflé comme à l’époque des liftings profonds invasifs. Les bleus autour des yeux en cas de chirurgie des paupières disparaissent en 10 à 15 jours tout comme les bleus qui peuvent apparaitre à la base du cou vers le 4ème jour.

Retrait des points de suture entre 8 et 10 jours après la chirurgie au cabinet chirurgical.

Les complications du lifting sont devenues très rares :

  • L’hématome qui correspond au saignement dans les 24heures après la chirurgie est une complication commune à l’ensemble des chirurgies et représente moins de 1% des cas. Il implique souvent un retour au bloc avec anesthésie locale simple ou générale rarement. Il n’entraine aucunes conséquences sur les suites de la chirurgie.
  • La nécrose cutanée chez le fumeur est possible mais encore une fois rarissime. C’est pourquoi l’arrêt du tabac est obligatoire. Sa reprise au-delà du mois post-opératoire n’est pas non plus dénuée de conséquences avec des cicatrices plus inflammatoires chez le fumeur.
  • Les cicatrices inflammatoires : complication survenant à distance de la chirurgie, 3 à 6 mois après, favorisée par une prise de poids qui peut rendre le visage plus rond et tirer sur les cicatrices. Il faut comme point de départ un facteur cicatriciel génétique compatible et ce facteur ne peut être dépisté. Pour réassurance, une cicatrice inflammatoire reste exceptionnelle et un traitement par injection d’anti-inflammatoires traite cette rougeur.

Résultats attendus d'un lifting du visage ?

Le résultat optimal s’opère à 1 mois. Le taux de satisfaction est très élevé et aucune patiente ne regrette son geste. La réaction de l’entourage non au courant est sans appel puisque 100% des patients et patientes nous relatent la même remarque : « quelle est la marque de ta crème », « c’est incroyable ce que tu as bonne mine ! », « tu as l’air vraiment reposée », etc...

On dit qu’un lifting fait rajeunir de 10 ans : oui c’est le cas ! Parfois moins, parfois plus cependant, attention à cette notion très subjective de l’âge que l’on donne à une personne en regardant son visage.

Le résultat optimal dure 7 à 10 ans en moyenne et il est faux de dire que la technique tractant le muscle profond et non la peau dure plus longtemps ! Dites-vous une chose : la peau a mis 45-50 ans à montrer des signes de relâchement, c’est l’organe le plus complet qu’il existe dans un organisme, elle ne va donc pas se relâcher en quelques années derrière un lifting chirurgical.
La majorité des patients consultant à 7-10 ans se voient proposer des petites corrections de médecine esthétique et moins de 10% réalise un 2ème lifting à 15 ans.

Comme toujours pour un bon résultat, il faut une bonne indication, c’est essentiel. Le lifting doit se faire lorsque suffisamment de peau est à retendre ! Sinon, le résultat ne sera que moyen avec la même technique.
C’est pourquoi la médecine esthétique prépare, traite les petits défauts apparaissant progressivement mais que celle-ci doit laisser sa place à la chirurgie le moment venu pour éviter de retrouver des patientes ou patients au visage bouffit par un trop grand nombre d’injections ! Il est ainsi très compréhensible qu’une équipe médico-chirurgicale travaillant en totale connivence sera toujours plus à même de vous offrir un traitement sur-mesure adapté à votre âge et à votre relâchement cutané.

Les défauts de traitement n’existent pas avec cette technique opératoire. Le visage n’est pas asymétrique suite à la chirurgie, les traits ne sont pas figés et tirés, inexpressifs, la mobilité du visage et de la bouche est normale.
Les rares cas d’adhérence de la peau en profondeur créant un petit creux sur la joue se traitent par des massages locaux et de la patience. La cicatrisation comme toujours dure une année et les petits phénomènes liés à celle-ci s’estomperont après ce délai.

Lifting du visage : photos avant après

Exemple de lifting cervico-facial à + 1 mois réalisé par le Docteur Romain Lavocat à Bordeaux.

Lifting du visage : tarifs et prise en charge par la sécurité sociale

Le lifting du visage est une chirurgie esthétique pure qui ne bénéficie pas de prise en charge par la sécurité sociale. Il en est de même pour les gestes associés sur les lèvres et les paupières.

Les tarifs sont donnés à titre indicatifs et comprennent l’ensemble des prestations nécessaires à une opération chirurgicale qui vous sont détaillés dans la page générale des tarifs.

  • Prix moyen d'un lifting cervico-facial seul : 4850€.
  • Prix moyen d'un lifting cervico-facial avec une chirurgie des paupières ou des lèvres : de 5450€ à 5950€.
  • Prix moyen d'un lifting cervico-facial avec chirurgie des paupières et des lèvres : de 6450 à 6750€.

Un devis complet vous est donné et expliqué lors de la 1ère consultation au sein de notre cabinet à Bordeaux. Les consultations de suivis sont toujours inclues dans ces tarifs, peu importe leur nombre et ce jusqu’à cicatrisation complète.

Articles traitant du lifting du visage sur notre blog

Femme au visage harmonieux
Relachement du visage : comment raffermir l'ovale du visage ?
Dr Romain Lavocat | 12 Juin
Pour retrouver une harmonie dans le dessin de l’ovale de votre visage, gommer un double-menton, des bajoues ou lutter contre le relâchement de la peau du cou, plusieurs solutions...
Lire la suite
Femme souriante au visage rayonnant
Le lifting du visage et la chirurgie des paupières : une cure de jeunesse !
Dr Romain Lavocat | 16 Septembre
Après l’été, les chirurgiens esthétiques sont souvent consultés pour des liftings du visage et du cou. Pourquoi ces interventions attirent aussi bien femmes et hommes, et comment se déroulent-elles ?
Lire la suite

Page publiée le 26 septembre 2016 - Dernières modifications le 10 mars 2018

Complément d'information sur le lifting du visage

Téléchargez gratuitement la fiche SOFCPRE au format PDF ou rentrez en contact directement avec le cabinet du Dr Romain Lavocat pour toute demande d'information supplementaire ou prise de rendez-vous.