Chargement...

Lifting des cuisses à Bordeaux

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien esthétique
Chirurgie de la silhouette / Lifting des cuisses

Le lifting des cuisses ou cruroplastie traite la peau de la partie intérieure des cuisses jusqu’aux genoux selon l’étendu des défauts. Les indications sont limitées à certains défauts afin d’obtenir de bons résultats.

A qui s’adresse le lifting des cuisses ?

Cette chirurgie à un motif fonctionnel prédominant. Elle est bénéfique aux patients qui présentent un relâchement de la peau à l’intérieur des cuisses soit après amaigrissement massif soit lié au vieillissement. Elle améliore ainsi les possibilités d’habillement.
Elle aide les patients ou patientes qui présentent des macérations de la partie intérieure des cuisses principalement en été et des irritations de la peau.
Elle aide également les patients ou patientes présentant un aspect de peau vieillit en haut de la cuisse, côté interne, avec des plis disgracieux et esthétiquement non en accord avec le reste du corps.
Les excès graisseux dans cette partie de la cuisse sont également traités par la technique de cruroplastie : la cuisse en elle-même doit avoir une silhouette pas trop grosse car cela alourdit les tissus et entraine irrémédiablement un élargissement de cicatrice.

Quels sont les objectifs du lifting des cuisses ?

Le but est de retendre la partie interne des cuisses qui « ballote » littéralement et de diminuer l’excédent de tissus graisseux localisés dans cette partie des cuisses. Les objectifs sont :

  • L’amélioration esthétique de la cuisse qui parait plus tendue, plus jeune.
  • Le confort dans l’habillement avec une cuisse « qui passe mieux » dans le pantalon.
  • La diminution des frictions et macération de la partie haute des cuisses qui devient douloureuse.

Les cuisses ne se touchent plus à la marche et l'excédent de peau bougeant lors d'activités plus intense est traité.

Schema expliquant gestes pratiqués lors d'un lifting des cuisses
Lifting des cuisses vue antérieure et posterieure - © L'Écrin Bordeaux

Comment se déroule l'intervention ?

Les cruroplasties se passent toujours en hospitalisation d’une nuit car la zone nécessite 24h de repos avant la reprise de la marche.
Selon si l’excédent de peau est localisé seulement à la partie haute de la cuisse ou à la partie haute et intérieur le long de la cuisse, il existe deux types de lifting de cuisses :

  • Lifting de cuisse de type I : La cicatrice est horizontale sous le pli de la partie haute de la cuisse jusqu’au pli fessier en arrière. Une lipoaspiration traite l’excès graisseux et l’incision permet de retendre la peau vers la partie haute de la cuisse
  • Lifting de cuisse de type 2 : La cicatrice est horizontale comme précédemment et se prolonge verticalement le long de la cuisse comme une couture de pantalon. Elle traite les excédents horizontaux et verticaux de la cuisse.

La lipoaspiration des zones de la cuisse extérieures au fuseau de résection de peau peut être utile mais doit être modérée car à risque de mauvaise cicatrisation.
La chirurgie dure environ 1h30. Les sutures sont résorbables hormis quelques points sur la peau pour un bel affrontement des berges de la peau.
L’anesthésie est générale car le geste trop invasif pour être traité sous anesthésie locale. Une rachianesthésie semblable à une péridurale peut être proposée.
La sortie est programmée le lendemain de la chirurgie avec reprise de la marche après contrôle du chirurgien.

Lifting des cuisses avant après

Exemple de lifting des cuisses réalisée par le Docteur Romain Lavocat à Bordeaux.

Les suites opératoires

Les douleurs sont modérées et durent 5 à 7 jours environ. Un traitement vous sera prescrit.
Les soins journaliers se font à domicile avec une infirmière ou seuls selon les patients et sont simples : douche des cicatrices au savon doux et protection des cicatrices par pansement adhésifs.
Une injection par jour de médicament prévenant une phlébite est prescrite sur une durée de 7 jours avec le port de chaussettes de contention pour la même durée.
La marche est gênée mais possible et recommandée dès le lendemain de la chirurgie. Elle doit être limitée aux déplacements de la vie quotidienne avec de courtes balades après quelques jours. Le repos et l’absence de position debout prolongée est important mais il ne faut pas être immobile toute la journée pour éviter l’apparition des caillots sanguins dans une veine de la jambe Le travail peut être repris environ 15 jours après la chirurgie. Le sport peut être repris après 1 mois.
Le port d'un vêtement de contention post-opératoire n’est pas nécessaire hormis les chaussettes de contention.
L'amélioration est notable dès le 1er mois et le résultat est jugé à partir de 6 mois après disparition progressive de l’œdème.
Les cicatrices évoluent sur une durée de 12 à 18 mois et passent par une phase assez longue d’aspect boursouflé ce qui est normal et qui s’estompera avec le temps et les massages.

Lifting des cuisses : tarif et prise en charge ?

Comme pour le lifting des bras, l’excédent cutané doit être fort et marqué pour que le médecin conseil accepte une participation de la sécurité sociale.
Les taris se situent entre 1860€ et 2460€ selon la difficulté du geste opératoire. Les procédés de lipoaspiration parfois nécessaire sont exclus de cette prise en charge. La mutuelle peut participer à une partie de ces frais selon votre contrat.
Le lifting de cuisses esthétique entraine des frais comprenant l’ensemble des prestations nécessaires situés entre 3890€ et 4890€.

Questions fréquentes

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat lors de ses consultations pour lifting des cuisses au sein de l'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.

J’ai effectué une sleeve ou un bypass, la prise en charge est-elle automatique ?
Non. Ce contexte est nécessaire mais non suffisant. L’excédent cutanéo-graisseux doit être suffisamment important pour que la sécurité sociale accepte la prise en charge mais ce n’est jamais automatique.
À quel moment la cicatrice va-t-elle disparaitre ?
Malheureusement jamais. Elle s’estompe fortement voir devient quasiment non décelable chez certains patients mais d’autres au contraire ont des marques plus visibles. L’amélioration fonctionnelle doit faire partit de votre désir de chirurgie.
Pourquoi vous ne prescrivez pas de panty post opératoire ?
Car c’est inutile ! Ce vêtement est nécessaire lors des lipoaspiration fortes et généralement isolées des membres ce qui ne doit pas être le cas dans les liftings de cuisses car cela vous fait prendre le risque de nécrose de la peau au niveau de la cicatrice.
Quand vais-je remarcher normalement après l’intervention ?
Très rapidement. Encore une fois, si le chirurgien est précautionneux et exerce une traction douce sur les tissus, vos douleurs seront faibles et la marche possible dès les premiers jours. Elle sera normale à 10-15 jours. Moins de complications et un résultat satisfaisant. Pensez que plus on tire sur la peau, plus elle se défend en créant de la peau nouvelle ! Rien ne sert de trop tirer.

Complément d'information sur le lifting des cuisses

Fiche SOFCPRE sur la cruroplastie
Fiche SOFCPRE : lifting de la face interne de la cuisse
SOFCPRE | Version 7, Janvier 2019
Téléchargez la fiche explicative sur la cruroplastie de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
Télécharger la fiche

Page publiée par le Docteur Romain Lavocat - Dernières modifications le 10 avril 2020

Besoin de plus d'informations sur la cruroplastie ?

Le Dr Lavocat est à votre écoute

N'hésitez pas à poser vos questions au Dr Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.