Chargement...

Remontée des seins par lifting mammaire

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien esthétique à Bordeaux
Chirurgie des seins / Lifting mammaire

Quel est l'objectif du lifting mammaire ?

Remonter les seins tombants après des grossesses successives ou une variation de poids importante.
Les seins remontés paraissent un peu plus volumineux avec une amélioration du bombé du haut du sein.
Permettre à la patiente de ne plus porter de soutien gorge pour le maintien de ses seins.
Diminuer les douleurs du haut du dos et améliorer la silhouette en cas de diminution de taille associée.
Recentrer l’aréole sur le centre du sein. Celui-ci est matérialisé par le sillon sous le sein qui a une place déterminée sur votre thorax. Attention, si ce sillon sous-mammaire est bas sur le thorax, vos seins resteront bas. Le lifting du sein ne correspond pas à un mouvement d’ascension de l’ensemble du sein comme le ferait un ascenseur mais correspond littéralement à une remontée de l’aréole et de la glande mammaire au centre de la base du sein.

Schema illustrant les différents stades de ptose mammaire
Les différents stades de ptose mammaire - © L'Écrin Bordeaux

Quelles sont les cicatrices liées au lifting des seins ?

Une cicatrice en ancre marine ou T inversé est utilisée sauf exception.
Les cicatrices autour de l'aréole seule applatissent le centre du sein et provoquent un élargissement de l'aréole.
Les cicatrices verticales seules sont insuffisantes et contraignent la suture qui peut se prolonger sur le thorax.
Les cicatrices seront rouges pendant la 1ère année puis s'estomperont fortement sans jamais disparaitre complètement.

Schema explicatif de la forme des cicatrices lors d'une mastopexie
Cicatrice en ancre marine ou T inversé lors d'un lifting mammaire - © L'Écrin Bordeaux

Peut-on augmenter le volume des seins et les remonter en même temps ?

Oui, la mise en place de prothèses mammaires dans le même temps est possible car la chirurgie de remontée des seins seule n'augmente pas réellement le volume du sein. Cet implant est placé derrière le muscle pour que le poids de celui-ci n’entraine pas une nouvelle chute du sein précocement. C’est pourquoi je ne préconise jamais une injection de graisse sur un sein tombant. En effet, cette graisse alourdirait le sein et la glande mammaire alors même que nous avons retendu l’enveloppe de peau. C’est contradictoire et entrainerait inexorablement une ptose mammaire.

Lifting mammaire : photos avant après

Exemple de mastopexies réalisées par le Docteur Romain Lavocat, chirurgien esthétique à Bordeaux.

Comment se déroule une mastopexie ?

La chirurgie se déroule sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation ambulatoire c’est à dire sans nuit sur place. Ceci est valable en l’absence de pose d’implants mammaires associés qui entrainerait une hospitalisation d’une nuit.
Votre chirurgien réalise les dessins sur votre poitrine juste avant votre endormissement.
L’intervention dure 1h en moyenne, 1h30 en cas d’augmentation mammaire associée.
Le pansement des premières heures est simple et est constitué d’un bandage qui entoure le thorax dans sa partie haute qui sera retiré le lendemain au centre chirurgical l’Écrin pour être remplacé par un soutien-gorge de contention qui vous sera fourni gracieusement par votre chirurgien.

Quelles sont les suites opératoires ?

Elles sont simples et non douloureuses. Les patientes décrivent des douleurs peu intenses soulagées par le port du soutien-gorge 24h/24 et des antalgiques à base de paracétamol.
Le renouvellement des pansements à lieu 1 fois/jour : il peut être fait sans ou avec une infirmière selon les patientes et est principalement centré par la douche des cicatrices à l’eau et au savon.
Le port du soutien-gorge dure entre 2 et 4 semaines et les activités quotidiennes à domicile sont possibles dès le lendemain en observant une période de repos de 7 à 10 jours.
La conduite d’un véhicule est fortement déconseillée durant cette période.
La reprise d’une activité professionnelle possible à partir de 10 à 15 jours selon la profession et la reprise du sport est conseillée à 1 mois.
La majorité des fils de suture sont situés à l’intérieur du sein et sont résorbables. Cependant, pour bien affronter les berges de la cicatrice, quelques points non résorbables fins seront à retirer entre le 8ème et 10 ème jour après la chirurgie.
Les complications sont extrêmement rares dans cette indication et lorsqu’elles surviennent traitées par des soins locaux avec un contrôle 1 à 2 fois par semaine au centre chirurgical.

Le lifting mammaire expliqué en vidéo par le Dr Lavocat ?

Lifting mammaire : prix de l'intervention et prise en charge ?

Une mastopéxie ne peut jamais faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie et ce même en cas de malformation mammaire de type seins tubéreux.
C’est donc un geste purement esthétique qui entraine la facturation de frais de clinique en supplément des honoraires médicaux.
Les tarifs se situent entre 3950€ et 5450€ lors de gestes combinés lifting du sein et implants.
La mutuelle ne fonctionne pas puisque la sécurité sociale ne rentre pas en compte.

Questions fréquentes sur la mastopexie

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat lors de ses consultations pour lifting mammaire au sein de l'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.

Est-ce que l’on peut remonter les seins avec une prothèse mammaire ?
Oui et non ! un implant peut traiter une « pseudo-ptose mammaire » c’est-à-dire une chute du sein très débutante de 1 à 2 cm au maximum. Cela évite les cicatrices mais impose un volume assez fort au niveau de la prothèse ce qui ne peut pas être indiqué dans tous les cas.
Est-ce que l’on peut remonter un sein sans cicatrices ?
Hormis de rares cas précédemment cités, non cela est impossible. La cicatrice en ancre marine est celle qui a fait le plus ses preuves en termes d’efficacité et même si elle parait grande, celle qui s’estompe le mieux car située dans des plis naturels du sein.
Est-ce que mon décolleté va s’améliorer avec le lifting mammaire ?
Oui mais très modérément. Le volume du sein qui s’accumule sur la partie basse du sein est replacé au centre de la base mammaire lors de la mastopexie mais ce volume ne remplit qu’une partie du décolleté.
On m’a dit que le sein retombait très vite après la chirurgie, est-ce vrai ?
Non, la peau située sous l’aréole retendue par la chirurgie se détend après l’intervention, en 3 à 6 mois pour que le sein adopte à nouveau une forme naturelle. Certaines patientes apparente cela à une retombée du sein mais ce n’est pas le cas.
J’ai peur pour la sensibilité et l’allaitement, que faut-il en penser ?
Le geste de mastopéxie que je réalise ne rentre pas dans la glande mammaire et l’allaitement n’est donc pas modifié, c’est anatomiquement impossible. La sensibilité est altérée au départ de par la cicatrice mais elle revient et même souvent plus qu’avant car elle est véhiculée par un nerf profond qui reste intact !

Fiche SOFCPRE sur le lifting mammaire

Page rédigée par le Docteur Romain Lavocat - Dernières modifications le 10 avril 2020

Vous envisagez un lifting mammaire à Bordeaux ?

N'hésitez pas à poser vos questions au Docteur Romain Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation pour mastopexie au sein de L'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.
Poser une question Prendre RDV en ligne