Chargement...

Lifting des fesses à Bordeaux

Docteur Romain Lavocat - Chirurgien esthétique
Chirurgie des fesses / Lifting fessier

Les demandes de lifting des fesses sont fréquentes mais les bonnes indications sont rares. Il existe deux types de liftings fessiers : le lifting sus fessier et le lifting sous fessier.

Comme nous allons le voir dans la description ci-dessous, retendre une fesse via une cicatrice en haut des fesses ne marche pas mais d’autres méthodes peuvent vous être proposées. L’inconvénient de ces techniques est la présence de cicatrices qu’il est parfois difficile de dissimuler.

À qui s'adresse le lifting des fesses ?

Pour obtenir de bons résultats, il faut s’attacher à comprendre les causes des fesses tombantes et à les traiter si possible chirurgicalement ou par d’autres méthodes.
La chirurgie de lifting fessier s’adresse :

  • Aux personnes ayant des plis dans le bas du dos ou partie haute de la fesse liés à un relâchement de la peau à ce niveau.
  • Aux personnes ayant des plis suffisamment prononcés dans la partie basse de la fesse voir sous la fesse.

Les patientes et patients ayant une fesse qui leur semble flasque ou vidée, ce qui représente la majorité des demandes, nécessitent un remplissage de la fesse et non un lifting fessier, ce qui est plutôt bénéfique car les cicatrices sont beaucoup plus discrètes voire inexistantes.

Objectifs du lifting fessier ?

Le but de toutes techniques de lifting est de retirer une peau qui s’est relâchée avec le temps ou une perte de poids et de supprimer des plis ou bourrelets cutanés. L’inconvénient est la cicatrice obligatoire qu’il faut mettre en balance avec les plis cutanés qui sont parfois moins disgracieux que certaines balafres que l’on peut voire après des chirurgies de liftings corporels.

Le lifting sus fessier

La seule technique efficace dans cette zone est de retirer la peau qui tombe vers le bas et qui provient du bas du dos et des hanches. On voit cela dans les pertes massives de poids.
Retendre vers le haut la peau de la fesse qui tombe également suite à cette perte de poids est illusoire car :

  • La gravité va attirer irrémédiablement cette peau de la fesse à nouveau vers le bas.
  • Les tissus sous la cicatrice faite en haut de la fesse, soi-disant cachée dans le sous-vêtement, vont lâchés et être responsable d’un creux et d’un élargissement de la cicatrice ce qui est plus inesthétique qu’une fesse relâchée.

Le lifting fessier ou sus fessier ne marche donc pas pour remonter la fesse ou si cette action est efficace, elle l’est quelques mois avant de se relâcher le tout avec une belle balafre en bas du dos sans utilité.
Cette technique marche en revanche très bien dans le relâchement vers le bas de la peau du dos et des hanches ce qui en pratique est très rare...

Le lifting sous-fessier

Les choses sont ici totalement différentes car la peau sous la fesse qui forme les plis disgracieux se relâche vers le bas. Elle peut donc être liftée dans cette direction dans le but de supprimer les plis de peau disgracieux.
Cette technique encore une fois ne retend pas la fesse. Elle agit sur la zone de la « banane sous-fessière » comme le dise les femmes.

En résumé, il n’y a pas de techniques réellement efficaces pour lifter la fesse. Il faut la remplir pour qu’elle retrouve ou trouve l’aspect désiré. Et ce remplissage n’est pas forcément chirurgical.

Schema expliquant les zones d'intervention lors d'un lifting fessier
Zones d'intervention d'un lifting des fesses - © L'Écrin Bordeaux

En quoi consiste l'intervention chirurgicale ?

Les deux types de lifting partagent les mêmes principes et seront donc décrit de manière conjointe.
La chirurgie se déroule volontiers avec une nuit à la clinique afin d’éviter les mobilisations précoces des sutures et le risque de désunions.
L’anesthésie générale est la règle et l’intervention dure en moyenne entre 1h et 1h30 selon l’étendue des excès de peau à retirer.
La suture est résorbable et selon la localisation et l’épaisseur de la peau, quelques points non résorbables peuvent être utilisés.
La chirurgie consiste à retirer toute l’épaisseur de la peau et de la graisse sous-jacente à l’endroit où l’excès est présent et de tendre la peau à cet endroit.
Par action locale, la peau aux alentours est retendue mais plus on s’éloigne de la zone de résection, plus cet effet diminue.
La cicatrice d’un lifting de la partie basse du dos est située à cheval sur l’excès de peau et son positionnement n’est donc pas stéréotypé. La cicatrice peut être oblique ou horizontale au niveau du sillon du bas du dos qui sépare cette partie des fesses.
La cicatrice d’un lifting sous fessier est cachée dans le sillon sous fessier qui sépare la fesse de la partie postérieure de la cuisse.

Suites opératoires et résultats

Les suites d’un lifting fessier imposent un repos de minimum 10 à 15 jours afin de laisser le temps aux tissus opérés de cicatriser sans mobilisation des cicatrices.
La marche est possible dès le lendemain de la chirurgie d’un lifting sus fessier avec une interdiction de se pencher vers l’avant les 2 premiers semaines.
En cas de lifting sous fessier, les mobilisations sont plus délicates et la station assise est interdite pendant 10 jours en moyenne ou faites avec beaucoup de précautions. La marche est possible mais non longue et répétée dans la journée.
Ce ne sont pas des chirurgies douloureuses et les anti douleurs fonctionnent sans recours à des dérivés morphiniques. Une tension de la zone est décrite par la majorité des patients bien soulagée par le repos.
Pas d’activités professionnelles 15 jours et reprise du sport après le 1er mois.
Des soins infirmiers sont indispensables pour bien positionner le pansement après nettoyage des cicatrices sous la douche.
Les cicatrices vont évoluer sur une année en moyenne parfois 18 mois et passer par différents stades inflammatoires qui les rendront visibles et épaisses parfois les premiers mois.
Le résultat est quant à lui présent dès le début de la période post-opératoire avec un relâchement initial fréquent dans tout type de lifting lors des premiers mois suite à l’épaississement des tissus alourdis par l’œdème de cicatrisation. L’effet sera maximal à 6 mois puis durera de nombreuses années avec une bonne hygiène de vie.

Lifting fessier : prix et remboursement

Les liftings de fesses ne donnent pas droit à une prise en charge par la sécurité sociale et ce même en cas d’amaigrissement massif. Les mutuelles ne fonctionnent donc pas.

L’ensemble des frais qui comprend honoraires chirurgicaux, anesthésiques et frais de clinique se situent :

  • Lifting supra-fessier ou partie basse du dos : de 3890€ à 4960€
  • Lifting sous-fessier : de 3660€ à 4650€

Questions fréquentes sur le lifting fessier

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat lors de ses consultations pour remontée des fesses par lifting au sein de l'Écrin Centre Chirurgical à Bordeaux.

Pourquoi ne pratiquez-vous pas de Bodylift qui traite les fesses et le ventre ne même temps ?
Non, cela serait trop beau pour être vrai ! Seule votre graisse peut être réinjectée, il n’y aucunes autres solutions.
Pourquoi remonter les fesses ne marche pas selon vous ?
Non, la graisse retirée ne se reformera jamais. En revanche, la graisse laissée sous la peau pour éviter des défauts cutanés, creux, bosses, peut grossir si votre hygiène de vie n’est pas bonne donc attention !
Comment répondre à la demande de traitement de la cellulite des fesses ?
Oui, elle est stable à partir de 6 mois environ après la chirurgie. Elle grossira si vous prenez du poids et maigrira si vous en perdez donc poids stable dans la mesure du possible pour la stabilité de votre résultat.
Quelle est la meilleure méthode pour embellir les fesses ?
C’est une association selon moi entre l’obtention d’un volume adéquat par implants et non lipofilling qui est plus risqué associé à une activité sportive ciblée et à la radiofréquence par VelaShape® pour créer une remise en tension de la peau en surface et parfaire le résultat.

Articles traitant de la chirurgie des fesses sur notre blog

femmes de dos en maillot de bain sur la plage
Chirurgie esthétique des fesses: prothèses ou injection de graisse
Dr Romain Lavocat | 1er Mai
Il existe plusieurs solutions pour donner du volume et un effet rebondi à des fesses trop plates. Parmi elles, l’injection de graisse ou la pose de prothèses de fesses...
Lire la suite

Page publiée par le Docteur Romain Lavocat - Dernières modifications le 11 avril 2020

Besoin de plus d'informations sur la remontée des fesses par lifting ?

Le Dr Lavocat est à votre écoute

N'hésitez pas à poser vos questions au Dr Lavocat qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.