Loading...

Implantation capillaire, les grands principes

Centre Capillaire / Implant Capillaire
SOMMAIRE

Les étapes du processus d'implantation capillaire

L'implantation capillaire consiste à transposer des cheveux d’une zone où ils ne tombent pas vers une zone dégarnie. Elle concerne aussi bien les hommes que les femmes. C’est un processus très technique qui nécessite une expertise dans ce domaine et qui comporte quatre étapes clés :

  • Le prélèvement manuel ou robotisé des unités folliculaires (FUE robotisée, FUT, FUE manuelle) ;
  • Le tri et la conservation des unités folliculaires ;
  • La préparation manuelle ou robotisée du site receveur : dessin de la ligne capillaire, créations sites receveurs, réglage des différentes densités de chevelure ;
  • L’implantation manuelle des unités folliculaires.

Prélevement des implants capillaires

Prélevement

Tri et conservation des implants capillaires

Conservation et tri

Implantation des greffons

Préparation du site

Implantation des greffons

Implantation

Prélevement des unités folliculaires

L’extraction des unités folliculaires correspond à la première partie de la procédure d’implantation capillaire.

La zone donneuse, située à l’arrière du crâne, est rasée afin que le robot Artas® cartographie la zone et identifie chaque unité folliculaire à prélever. Le robot a la capacité de calculer avec précision l’angulation et l’orientation de chaque unité folliculaire évitant ainsi le phénomène de transsection qui correspond à la section du bulbe qui est ainsi perdu. L’unité folliculaire ainsi transplantée de repoussant jamais.

Une fois identifiées, les unités folliculaires sont prélevées une par une par le robot, avec une vitesse de prélèvement plus rapide qu’en FUE manuelle. Le robot a pour objectif de découper les éléments fixant le greffon et ce sans l’endommager ce qui est un des points clés de la technique robotisée. Il est ensuite récupéré manuellement par une assistante.

La technique de FUE manuelle ne diffère pas dans les principes de base. En revanche, l’œil humain ne voit que le poil du cheveu qu’il prélève parfois sans le bulbe (transsection) et la répartition du prélèvement est moins bonne avec parfois une baisse de densité plus forte sur une partie de la zone donneuse.

La technique FUT n’oblige pas le rasage de la zone donneuse mais laisse une cicatrice transversale qui peut s’élargir, être à l’origine de douleurs chroniques et se voir définitivement cheveux courts.

Triage et conservation des greffons

Une fois prélevés, les greffons sont triés et conservés dans une solution réfrigérée ayant pour objectif de préserver les cellules, les tissus et les organes. La durée de conservation en dehors du cuir chevelu doit être la plus courte possible afin de ne perdre aucun greffon. Il est donc impossible de promettre au patient des séances avec plus de 2000 greffons soit plus de 6500 cheveux, soyons honnête. Il faut donc trouver la technique qui prélève le mieux, sans léser les bulbes fragiles et le plus rapidement possible. L’assistance robotique a permis cette avancée et doit être proposée à tous les patients. La qualité doit être la seule voie à suivre.

Une fois transplantés, les implants capillaires redémarreront leur cycle capillaire. Leur durée de vie est ensuite identique à un cheveu normal. Les implants sont prélevés sur l’arrière du crâne, connu pour n’être jamais atteint par la calvitie. Ils conservent donc leur mémoire génétique et ne disparaitront jamais.

Unités folliculaires avant leur implantation
Conservation des unités folliculaires dans une solution réfrigérée

Implantation

La dernière partie de la procédure consiste à implanter dans le cuir chevelu les greffons les uns après les autres. L’implantation comporte deux étapes essentielles :

  • La réalisation des puits ou sites receveurs des greffons. Elle se fait manuellement ou par assistance robotisée Artas® ;
  • La mise en place des greffons qui se fait manuellement. L’avenir sera l’introduction par le bras robotisé Artas® mais l’algorithme actuel n’est pas suffisament évolué pour le faire sans endommager les greffons. L’humain a encore le dessus...

Réalisation des sites receveurs

  • Assistance robotisée nommée « site making » : Le modèle 3D du cuir chevelu est créé par le programme robotique à partir des photos prises après réalisation des dessins de la future zone d’implantation. Le bras robotisé utilisé pour prélever est maintenant fonctionnel pour réaliser des micro-incisions sur la zone dégarnie. Toutes les caractéristiques de celles-ci sont paramétrables : leur nombre, leur densité, leur place par rapport aux cheveux existants qui sont repérés et épargnés ainsi que l’orientation du futur cheveu. L’inconvénient est le rasage obligatoire de la zone receveuse.
  • Manuelle : réalisation à la main en utilisant de fines aiguilles ne créant pas de zones cicatricielles sur le cuir chevelu. Elle doit se faire sur cheveux rasés également. A utiliser lorsque le site making n’est pas réalisable.
  • Implantateur de CHOI : stylos injecteurs inventés en Corée en 1990 qui possède une aiguille creuse dans laquelle on vient déposer le greffon. Cette aiguille crée le site receveur lors de son introduction dans le cuir chevelu. Un système de ressort activé par l’opérateur vient ensuite pousser le greffon dans le site créer tout en retirant l’aiguille. C’est un principe très simple et très efficace. Il faut être bien entrainer pour ne pas écraser le greffon lors de la mise en action du ressort. Nous l’indiquons dès que le rasage des cheveux n’est pas désiré ou impossible (chez les femmes par exemple).

Étape de préparation de la zone receveuse lors d'une implantation capillaire
Préparation robotisée de la zone receveuse - © L'Écrin Bordeaux

Mise en place des greffons

  • Manuelle à l’aide de petites pinces microchirurgicales dans la technique de Site making.
  • Dans le même temps que la réalisation des sites receveurs pour la technique à l’aide du stylo implantateur de CHOI
  • Robotisée dans la dernière version du robot Artas IX. Cette implantation par le bras robotisé nécessite encore d’être amélioré dans sa rapidité et dans sa bonne préservation des greffons lors de l’implantation. Nous ne le proposerons qu’une fois qu’il nous aura convaincu.

Étape d'implantation manuelle des greffons lors d'une implantation capillaire
Implantation manuelle des unités folliculaires - © L'Écrin Bordeaux

Questions fréquentes sur l'implantation capillaire

Voici quelques questions fréquemment posées au Docteur Lavocat concernant le processus d'implantation capillaire proposé au sein de l'Écrin Centre Capillaire à Bordeaux.

Qu'est-ce qu'un implant capillaire ?
Un implant remplace un organe pour améliorer ses capacités. Dans le cadre des implants capillaires, cela correspond à un morceau du tissu du cuir chevelu contenant des cheveux, prélevé dans une zone donneuse et implanté dans une zone receveuse. Plus communément appelé greffon ou unité folliculaire, un implant capillaire peut être constitué de 1 à 4 cheveux. Des greffons de 5 à 8 cheveux existent mais leur implantation entrainerait des résultats en « cheveux de poupée » non naturels.
Combien d'unités folliculaires sont nécessaires pour une greffe de cheveux ?
Le nombre d’implants capillaires nécessaires est variable d’un individu à l’autre. Il sera évalué en consultation après un examen du cuir chevelu. Il dépend de la forme du crâne, de l’importance de la calvitie, des zones à traiter, de la qualité (épaisseur) des cheveux et de la qualité de la zone donneuse. Le Artas Hair Studio, utilisé en consultation, permet de réaliser une simulation en 3D de la greffe de cheveux à l’aide de photos et d’évaluer le nombre de greffons nécessaires afin d’améliorer la calvitie.
Comment est évaluée la qualité d'un implant capillaire ?
Chaque greffon est évalué par une assistante spécialisée. L’évaluation de la qualité repose sur plusieurs critères :
  • L'aspect du bulbe
  • La présence de tissu entourant le bulbe du greffon
  • Le nombre de cheveux par greffon
Quelle est la durée de vie des implants capillaires ?
La durée de vie d’un implant capillaire à l’extérieur du cuir chevelu diminue d’heure en heure. Comme toute greffe, il nécessite des précautions particulières. Une fois prélevés, les greffons sont conservés dans une solution saline et dans un environnement froid. Le délai maximal de survie des greffons à l’extérieur de l’organisme sans diminuer leur qualité est d’environ 5 heures. Au-delà, les greffons se détériorent progressivement. D’où l’importance de réaliser un prélèvement rapide.

Les techniques d'implantation capillaire

L’offre de soins en terme d'implantation capillaire est importante. Plusieurs techniques existent et les principales vous sont exposées ci-dessous.

Technique de greffe de cheveux FUE

Greffe FUE Robotisée

La technique FUE robotisée est une intervention non invasive de FUE, couplée à une assistance robotisée dans le prélèvement des unités folliculaires. Selon nous la technique la plus aboutie. Nous sommes les seuls à proposer cette technique sur Bordeaux.
Technique de greffe de cheveux FUE

FUT ou bandelette

La technique FUT (Follicular Unit Transplant) est la technique de greffe capillaire la plus pratiquée dans le monde, introduite en 1999. Il s'agit de la technique chirurgicale avec cicatrice réalisée par un chirurgien plasticien.

Technique de greffe de cheveux FUE

Greffe FUE

La technique FUE (Follicular Unit Extraction) est une intervention non invasive, réalisée sous anesthésie locale, par un médecin. Elle consiste à prélever des unités folliculaires, une par une, dans la zone donneuse à l’aide de micro-punchs circulaires de différents diamètres.

Un projet d'implantation capillaire à Bordeaux ?

Prendre RDV avec le Dr Lavocat